Les Corsaires Basques

Illustration d'un Corsaire Basque.
Illustration d'un Corsaire Basque.

Pour commencer cet article, nous allons vous expliquer la différence entre un corsaire, et un pirate…

 

Un corsaire travaillait pour le compte du roi, c’était en quelque sorte un "fonctionnaire" qui attaquait et pillait les navires ennemis… L’une des raisons de cette activité furent les « lettres de marque » : une permission accordée par le roi de poursuivre des ennemis et de s’approprier leurs marchandises.

 

Un Corsaire avait donc la permission du Roi de voler un autre roi. Métier à risque, quand même, car l’autre roi pouvait le pendre pour la même raison !

 

 

 

Un pirate, lui travaillait à son compte, sans permission, pas déclaré illégalement.

 

Au XVIè siècle, la France fut un des premiers à employer les corsaires contre les ennemis.

Le dernier corsaire connu fut Etienne Pellot, né le 1er Septembre 1765 à Hendaye, surnommé le Renard Basque.

Une stèle commémore le personnage, rue Belcénia (sur le petit rond-point).


 Réputé pour son courage et ses succès, il a été prisonnier à plusieurs reprises, mais a toujours réussi à s’évader. Il a même été fait Chevalier de la Légion d’honneur.

 

Et tous les ans, au mois de Janvier, à l’occasion des fêtes patronales (Fêtes de la Bixintxo), un défilé est organisé en son honneur : les élèves hendayais costumés en Pellot le Corsaire, se retrouvent pour fêter le "Retour du dernier corsaire Hendayais".

 

Retrouvez une vidéo de la chaîne locale TVPI  retraçant les Fêtes de la Bixintxo :


Enfin, nous aussi nous avons voulu rendre hommage à l’histoire des Corsaires Basques, à notre manière…

 

C’est pour cette raison que vous trouverez au Camping Village Eskualduna, des petits clins d’œil aux sanitaires :

Écrire commentaire

Commentaires : 0